Prenez-vous les pieds dans le tapis, pas les doigts dans la toupie !

Raccorder deux rails LR-32 Festool

in abouter des rails de guidage Festool, LR-32, lr32-sys

Toto49, dans un commentaire, m'a posé une question au sujet de la butée latérale du kit LR-32 Festool :

« On m'a dit que cette butée est aussi utilisé pour faire la jonction entre deux rail lr32 pour garder l'écart du pas de 32 ! Est-ce que c'est juste? »

La réponse est oui, on peut s'aider (on doit) de la butée longitudinale pour raccorder deux rails LR-32 et garder l'espacement de 32 mm entre les perforations (situées à l'extrémité) des rails.

Car abouter simplement deux rails avec pistes perforées ne marche pas : les perfos situées aux extrémités des rails ne se retrouveront pas à 32 mm l'une de l'autre. Pour avoir 32 mm entre les perfos des rails, ils doivent être légèrement distants. Et pour obtenir cette distance, on n'a rien d'autre au début que ces butées longitudinales.

Pour abouter deux rails LR-32, il faut aussi deux pièces de raccordement. Leur petit nom Festool est « FSV » et leur référence est 482107 :

crédit photo : KISLING gmbh

Pourquoi abouter deux rails Festool avec pistes perforées LR-32, au lieu d'utiliser un seul grand rail ?

  • il n'y a que deux longueurs de rails possibles : soit 1400 mm, soit 2424 mm.
  • on peut commencer avec un seul rail (1400 mm), en acquérir un deuxième par la suite et vouloir l'abouter au premier,
  • deux rails LR-32 de 1400 mm coûtent un chouïa moins cher qu'un seul rail LR-32 de 2424 mm,
  • un grand rail de 2424 mm c'est, certes, plus pratique à utiliser que deux rails de 1400 mm aboutés, mais c'est quand même vachement plus encombrant et délicat à ranger...

Bref, comme d'hab, faut peser le pour et le contre.

Et maintenant, raccordons deux rails LR-32. Le pas-à-pas en images :

  1. On dispose la butée longitudinale à l'extrémité du premier rail, sous le rail, de sorte à avoir le 16 tourné vers le haut et la vis moleté de serrage dans la dernière perforation. Les deux ergots de la butée se placeront dans les deux perforations juste avant la vis moletée :
  2. On insère les deux pièces de raccordement, nommées « FSV », dans les rainures du rail prévues à cet effet :
  3. On glisse le deuxième rail dans les pièces de raccordement et on le fait avancer jusqu'à ce que les deux ergots de la butée longitudinale se trouvent dans ses deux premières perforations :
  4. On retire la butée longitudinale (sinon on ne pourrait pas poser les rails à plat sur la pièce de travail ni effectuer les perçages) :
  5. Une fois les rails raccordés, il y a bien 32 mm entre la dernière perforation du premier rail et la première perforation du deuxième rail :
  6. Entre les deux rails, il y a un espace de 8 mm.

    C'est une bonne idée de vérifier cet espace après chaque manipulation / positionnement des rails.

Puisqu'on connaît maintenant la distance à respecter entre les deux rails, il ne nous reste qu'à faire un cale d'épaisseur de 8 mm. Elle servira à la fois pour abouter les rails et pour contrôler leur écart après manipulation / positionnement des rails aboutés.

Maintenant que les deux rails sont raccordés on peut faire les perçages au pas de 32 avec le kit LR-32 de Festool.

On utilisera les butées latérales et longitudinales de façon classique pour positionner les rails sur les pièces de travail mais, en plus, on pensera à vérifier le bon alignement des rails, des fois qu'il y ait des « faiblesses » au niveau des pièces de raccordement FSV.