Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous (Paul Eluard)

Le dessin de la vue de gauche

in B.A.-BA, caisson, dessin technique, dessiner un plan de meuble, fabriquer un caisson, OpenOffice Draw

Poursuivons cette passionnante activité qu'est le dessin du plan du caisson... :-)

Passionnante car elle est le prémisse de joies plus intenses encore : l'établissement de la feuille de débit, le calepinage, le débit, les usinages des mortaises et les perçages au pas de 32, l'assemblage où - Ô félicité suprême - l'on va enfin pouvoir donner du serre-joint et de la colle...

Viendra ensuite la pose in situ et, apothéose finale, l'utilisation de ce caisson aux fins de rangement et de dégagement de l'espace de vie...

Et toutes ces opérations vont se dérouler sans anicroches car nous aurons fait deux choses essentielles avant même de commencer à toucher le moindre bout de bois :

  1. un plan qui tient la route,
  2. une analyse de fabrication qui tient la route.

Ce septième billet du premier B.A.-BA Kokumotsu va traiter du dessin de la vue gauche.

Voir à gauche, une façon de voir pas si mauvaise que ça :p


25/ 5/2013

Bench cookies et quarts-de-rond

in bench cookies, défonceuse, Lounge WoodWorking, petit matos

Un exemple du côté pratique et rapide de mise en oeuvre des benchs cookies dont je parlais ici.

J'avais à carderonner en hère trois des petites traverses de 146 mm de long, 50 mm de large et 18 mm d'épaisseur.

Des petites pièces, quoi. Mais rien ne m'effraie.

(carderonner en hère trois : ce ne sont pas des néologismes, c'est du jargon de menuisier d'initié. Il signifie : faire des quart-de-ronds de 3 mm de rayon . Pfiiiiou ! Si vous saviez comment on parle dans les ateliers...)

Comme je n'ai pas encore fait les plans de, ni construit, la table de défonceuse sous table ultime j'ai carderonné à la volée, à la défonceuse (bon courage à Google Translate pour traduire carderonner à mes lecteurs du vaste monde...).

Travailler à la volée à la défonceuse, ça veut dire que l'outil est mobile. Il faut donc que la pièce usinée soit fixe. C'est une règle de sécurité ET de bon sens qui ne souffre aucune exception : quand l'outil est mobile, quel qu'il soit, la pièce doit être fixe. Il fallait donc immobiliser les pièces. Et pas avec les mains s'il vous plaît !

Au lieu d'utiliser les traditionnels éléments de serrage MFT/SP de Festool si bien adaptées à mon établi MFT/3 et à ces pièces de 18 mm d'épaisseur, j'ai utilisé les benchs cookies. Il faut parfois repousser les limites de l'impossible.

Pour ce type d'usinage, l'avantage des bench cookies sur les serre-joints, c'est la réduction des manipulations et l'absence d'obstacle sur le trajet de l'outil. Vous me direz « Pour quatre pièces... Quand même... On peut se permettre les serre-joints, non ? ». Vous avez raison. Mais voilà ! Je suis une grosse feignasse... Alors je prends tout ce qui peut m'épargner des efforts...

Voici une photo de la pièce, alanguie sur ses bench cookies, avant l'usinage :

Nettoyer la résine de sapin

in Grande lessive

Ce petit truc vite fait, sur le pouce aurait pu s'appeler « Nettoyer la résine des résineux ». Or, je ne l'ai essayé que sur de la résine de sapin :

  • je me garde donc de généraliser abusivement (même si je suis sûr que ça marche aussi avec d'autres résineux que le sapin),

  • de toute façon, la rigueur morale et intellectuelle qui préside aux écrits de ce blog m'empêche de parler de quelque chose que je n'ai pas personnellement testé ou pratiqué (et à mes frais de surcroît) :-)

Nettoyer de la colle polyuréthane fraîche

in DIY, Grande lessive, lave-toi les mains !

Les plus malheureux d'entre nous doivent parfois travailler avec de la colle polyuréthane.

Les plus malchanceux doivent toujours travailler avec :-(

Il est donc probable qu'ils sachent déjà comment nettoyer les surplus de colle qui bavent d'un assemblage et celle qui traîne par-ci par-là.

Mais il y a aussi des menuisiers heureux par ici :-) Alors, si vous êtes amenés à utiliser ce type de colle, vous allez vite vous apercevoir :

Le plan du caisson de 500 mm de large, pas à pas

in B.A.-BA, caisson, dessin technique, dessiner un plan de meuble, fabriquer un caisson, OpenOffice Draw

Ce billet présente toutes les étapes de réalisation du plan du caisson de 500 mm avec OpenOffice, avec trois vues : face, gauche et dessus.

Le tout abondamment illustré.

Ça va être loooooong (et, du coup, scindé en plusieurs parties).

Le détail des étapes, le voici :

01/ 4/2013

Les butées d'établi Kokumotsu enfin disponibles !

in avril..., butées d'établi, butées d'établi faites maison, DIY, un amour de butées d'établi

Grand émoi dans les ateliers de menuiserie, une folle rumeur bruissait depuis quelques semaines :

Kokumotsu travaillerait à l'élaboration de butées d'établi révolutionnaires !

Rappelons brièvement ce qu'est une butée d'établi : c'est un dispositif qui se loge dans l'établi, mais qui dépasse un peu quand même à sa surface, et qui sert à immobiliser contre elle la pièce sur laquelle on va travailler.

Souvent, la butée d'établi agit de concert avec une presse complémentaire, il s'agit d'un dispositif auxiliaire qui appuie la pièce contre la butée. La pièce est ainsi prise en sandwich (comme un mari apeuré devant son ministre des finances), ne peut s'échapper (comme un mari tremblant devant son ministre des finances), et peut donc être travaillée sans relâche (comme un... Ho ! Hé ! Ça suffit, hein ! Les maris ont leur fierté quand même !).

Tous les grands noms se sont essayés à la butée d'établi :

  • Festool avec ses éléments de serrage MFT-SP,

  • Veritas avec ses butées qui ne tiennent pas dans les établis Festool,

  • NoName avec des butées qui pourraient tenir dans des établis Festool,

  • IW.co.uk avec ses butées en alu massif à âme en métal précieux (enfin, je pense, pas loin de 600 francs français le jeu de quatre butées, quand même)...

J'en passe et des meilleurs.

Aujourd'hui c'est Kokumotsu qui ajoute son nom au glorieux panthéon des concepteurs-fabricants-distributeurs de butées d'établi...

Et pas n'importe lesquelles !