Écoute le bois chanter petit, écoute !

Réaliser une incrustation avec le MFS Festool 2/2

in Festool, incrustations, système MFS Festool

Pour réaliser la pièce à incruster, j'ai installé la bague de 20 mm avec la fraise de 10 mm. La profondeur de passe de la défonceuse est réglée de sorte à traverser la pièce. La flèche rouge indique le déplacement de la défonceuse, qui se fait sur le périmètre du MFS.

Voici la pièce obtenue après défonçage. Ici, à l'inverse de la partie femelle, les coins sont à angle droit.

On détache délicatement l'incrustation de son adhésif et on l'insère dans l'évidement réalisé auparavant. Si tout baigne, les deux éléments seront parfaitement ajustés, ou ne demanderont qu'une légère retouche.

Si la pièce mâle est trop petite, jetez-là, ajustez le MFS et refaites-en une autre s'il vous reste de quoi en faire. Cela ne prend que quelques minutes. Souvenez-vous qu'une incrustation réussie apportera un certain cachet à votre réalisation, tout l'inverse de ce que donnera une incrustation mal ajustée.

Pour ces explications, j'ai utilisé une valeur de bague à copier qui n'existe pas chez Festool. Cette valeur a été prise pour faciliter la compréhension des calculs de décalages.

Voyons maintenant ce qu'il en est avec des bagues et des fraises Festool, ou avec des outils en mesures impériales.

Légende : bit : fraise ring : bague de copiage (crédit photo : Brice Burrell - Custom Carpentry)

Le premier couple fraise/bague à copier, à gauche sur le dessin, est composé d'une fraise de 10 mm et d'une bague de 40 mm pour l'usinage de l'évidement, on utilise ensuite une fraise de 6 mm et une bague de 24 mm pour usiner la partie mâle.

Le deuxième couple fraise/bague à copier, à droite, est composé d'une fraise de 10 mm avec une bague de 40 mm, pour usiner l'évidement, puis d'une fraise de 3 mm et d'une bague de 27 mm pour la partie mâle.

En mesures impériales on aura : fraise d'un demi-pouce/ bague d'un pouce (évidement) et fraise de 1/8 " et bague de 3/8 " (partie mâle). Le deuxième ensemble est composé d'une fraise d'un demi-pouce et d'une bague de 1 1/4 " (évidement) et d'une fraise de 1/4 de pouce et une bague d'un demi-pouce (partie mâle). Ces exemples ne sont qu'une petite partie des différentes combinaisons disponibles.

Je veux maintenant installer une défonceuse sur ce panneau de MDF, pour m'en faire une toupie improvisée posée sur tréteaux lorsque je serai sur des chantiers. Voici la plaque que je monterai dans le MDF, opération qui se fera en deux temps : faire une découpe pour y passer la défonceuse puis une feuillure qui recevra la plaque.

La première chose à faire est de mesurer la plaque et le rayon des angles, afin de régler le MFS et choisir le diamètre des bagues à copier qui correspondront à ces angles.

Je commence par la découpe, avec une fraise hélicoïdale de 1/4 de pouce et une bague à copier de 1 pouce et demi.

La profondeur de passe est réglée de sorte à découper le panneau de MDF, je mets donc un martyr dessous pour ne pas entamer ma MFT. Je déplace la défonceuse en douceur autour du gabarit.

Pour la feuillure, j'utiliserai ma OF 1400. Une fraise de 18 mm et une bague de 30 mm sont déjà installés dessus, je règle le MFS pour avoir un décalage de 7 mm. La fraise de 18 mm me donnera des angles dont le rayon correspondra à ceux de la plaque.

Cette image montre la feuillure obtenue. Je teste ensuite le positionnement de la plaque.

On dirait bien que j'ai réussi du premier coup.

S'en sortir avec le MFS est simple, le temps d'apprentissage est rapide. Je n'ai pas besoin de réaliser de nombreux essais avant d'obtenir de bons résultats, c'est ok du premier coup à chaque fois.

En tout, pour terminer cet ensemble, cela ne m'a pris qu'une quinzaine de minutes, y compris le temps passé pour réaliser les prises de vues.

Brice Burrell - Custom Carpentry