Pas une vrillette malmenée pour la rédaction de ce blog !

Le MFS Festool, encore d'autres utilisations

in découpes, Domino Festool, LR-32, mortaises, système MFS Festool

Trouver des solutions créatives aux petits tracas qui affectent notre productivité ou notre plaisir au travail est la clé de projets réussis. J'utilise le MFS non seulement comme gabarit de défonçage, comme assistant pour les débits ou pour la fixation des pièces mais aussi pour que chaque tâche soit plus simple et rapide à réaliser. C'est un apporteur de solutions.

J'ai utilisé le MFS pour positionner ma Domino pour réaliser des mortaises au milieu de panneaux. Je règle les butées angulaires de sorte à mettre les profils d'équerre sur le bord de la pièce de travail, ainsi le point zéro se trouve sur l'arête de la pièce à usiner. Cela me permet d'utiliser l'échelle graduée des profils pour positionner ma Domino.

 

Je place le MFS sur le panneau, à l'endroit où doivent être faites les mortaises et le solidarise avec des serre-joints.

 

Avec la base de la Domino posée contre le profil MFS, je peux creuser toutes les mortaises, parfaitement alignées, perpendiculairement au côté de la pièce de travail. En utilisant le repère central de la Domino et l'échelle graduée du MFS, les mortaises sont réalisées rapidement et précisément. Habituellement, j'utilise pour cela l'arrière du rail de guidage de la table MFT, mais quand je suis sur chantier sans elle, le MFS est rudement pratique.

 

Je me suis creusé les méninges pour utiliser un rail LR-32 sur une pièce plus grande que lui.

La solution ? Accoler des profils au rail, à l'aide de pièces de raccordement et solidariser l'ensemble à la pièce à usiner. On peut maintenant faire les perçages.

 

Le défi est encore plus grand pour les pièces encore plus longues. En utilisant la même technique et l'insert circulaire pour réaligner le rail vous pouvez faire vos perçages sur toute la longueur de la feuille de contre-plaqué. Attendez que j'écrive mon manuel sur le système LR-32 pour les détails.

 

Que diriez-vous d'un gabarit pour couper les plinthes d'une armoire ? Un profil sert de guide à la scie sauteuse et un deuxième lui sert de butée.

La première image montre la mise en place, les butées angulaires sont mises au-dessus et en-dessous du profil pour son positionnement.

Sur la deuxième image, je tiens le profil et je fais ma première coupe. Sur la troisième image, je le retourne et le pivote de 90° pour faire la deuxième coupe.

La quatrième image montre le résultat. J'ai pu faire les découpes en moins de temps qu'il n'aurait fallu pour les tracer, c'est simple, rapide et, vous l'aurez deviné, précis.

Une fois encore, la souplesse du MFS est mise en avant. Trouver de nouvelles utilisations, tant au sein du système Festool comme en dehors, n'est qu'une question d'imagination.

Brice Burrell - Custom Carpentry