Inconditionnel du very very slow-woodblogging depuis 1819 2009...

établi

14/ 4/2016

L'établi (presque comme Festool)... en puzzle !

in construire son établi, DIY, établi

Alors voilà : j'avais à remplacer la plaque trouée de mon établi MFT/3 Festool (réf. 495543) et je me suis dit que je pourrais me servir de la nouvelle plaque comme gabarit, comme modèle, afin de me faire quelques plaques supplémentaires... à moindre coût.

Pourquoi avoir plusieurs plaques trouées ?

La raison la plus évidente, c'est d'avoir quelques plaques de rechange. Les plaques Festool durent longtemps, mais elles finissent quand même par succomber un jour ou l'autre...

Avec des plaques supplémentaires, on peut aussi élargir son premier établi MFT et profiter ainsi d'une plus grande surface de travail.

Pour les collages, les perçages de la table MFT/3 sont drôlement pratiques : associés à des butées d'établi (comme les butées Kokumotsu, par exemple) ils offrent de multiples points d'appui pour les pièces, et sont d'équerre...

Donc, j'ai la nouvelle plaque, je vais la copier, je sais comment m'y prendre pour la copier mais... mais pour ça, il y peut-être quelqu'un, quelque part sur Internet, qui a eu une meilleure idée que la mienne pour le même résultat...

Cherchons un peu...

J'ai cherché... Et...

Et je suis en effet tombé sur une bien bien meilleure idée que la mienne... Mais qui n'avait rien à voir avec ma recherche de départ...

22/ 9/2014

Et hop ! Un établi (pliant) fait maison...

in construire son établi, DIY, établi

Vous connaissiez déjà la table de défonceuse ultime ?, la mortaiseuse portable faite maison, Alex K récidive avec un établi pliant, de très bonnes dimensions déplié (L 1 650 x l 850 x H 900 mm) et de plutôt courtes dimensions replié (L 850 x l 700).

Un établi certes moins transportable que l'établi de Timothy Wilmots mais qui a une autre vocation puisqu'il est possible de lui adjoindre défonceuse sous table et scie sur table pour en faire une combinée de chantier (c'est à dire 2 opérations : je scie et je toupille, c'est ça le chantier en Russie :-) ), une combinée de chantier qui ressemble à ça :

31/ 3/2013

Un établi fait maison, bien plus polyvalent qu'une MFT/3

in construire son établi, DIY, établi

Timothy Wilmots est agriculteur de profession et également menuisier.

Après avoir conçu la MFTB, une boite à outils compatible systainer et mini-mini établi (dont je parlerai ultérieurement), il a réalisé un établi multi-fonctions qui résout très élégamment les problématiques des menuisiers tant professionnels qu'amateurs quant à la polyvalence de l'outil, l'encombrement réduit, la manipulation et le transport aisé et les possibilités d'extensions.

Bref, les raisons qui ont fait que j'ai naguère acheté un établi Festool et qui font que je suis aujourd'hui nettement plus enthousiaste vis à vis de son établi à lui, car je trouve qu'il répond bien mieux à ces attentes...

Son établi est réalisable par tout un chacun, pourvu que vous soyez équipé de l'électro-portatif de base présent dans tout atelier de menuisier : scie circulaire, défonceuse, perceuse et scie sauteuse.

Il en a fait une vidéo de présentation et un article d'explications :

Table multifonctions MFT/3 Festool, un aperçu

in avis table MFT/3 Festool, établi, Festool, Festool MFT/3, MFT/3, table multifonctions

Je vous avais narré par le passé mon énorme déception au sujet de l'établi Wolfcraft Master Cut 1200.

Bon, on dira que pour du matériel de cet ordre de prix, il aurait été étonnant d'obtenir du matériel de qualité. Mais en même temps, foutre environ 120 euros en l'air dans du matériel qui s'avère à ce point décevant, ça ne fait pas que mal au porte-monnaie... Et ça devrait vacciner...

Entretemps, j'ai découvert et ai eu l'occasion d'utiliser du matériel Festool : affleureuse, fraiseuse (système Domino), scie plongeante sur règle. Convaincu de la qualité des outils de cette marque, j'ai acquis la petite défonceuse OF1010 et la scie plongeante sur règle TS55.