La définition des besoins - Les joies du sur-mesure

Nos quatre caissons, de quoi auront-ils l'air ?

Ils seront très simples et, grâce à eux, j'ai l'ambition de ranger un peu le bordel innommable fouillis bien sympathique qui a colonisé mon labo photo à l'insu de mon plein gré.

Voici les contraintes :

A partir de ces contraintes, on connait leur destination et on va calculer leurs dimensions.

Loger sous un plan de travail

Pour déterminer les dimensions des caissons qui doivent occuper toute la longueur sous le plan de travail, on doit connaître les dimensions de ce plan de travail. Les voici :

Longueur : 1830 mm

largeur : 600 mm

OUI.

En menuiserie, l'unité de mesure est le millimètre. Pas le kilomètre, ni le centimètre.

C'est d'ailleurs très pratique : on ne travaille qu'avec des chiffres entiers.

Et on s'épargne les erreurs dues à une virgule ou une retenue mal placées.

Si on divise 1830 par 4, cela donne 457,50. On pourrait donc faire quatre caissons identiques de 457,5 mm de large. Mais... C'est franchement bâtard comme cotes...

Et puis j'ai dit qu'on travaillait avec des chiffres entiers.

Alors on va faire 1 caisson de 500 mm de large et trois caissons de 400 mm de large.

Ça nous donne :

(1 x 500) + (3 x 400) = 1 700 mm

Voyons... 1830 - 1700... Il manque 130 mm !

En fait... Non ! Il manque deux millimètres... :-)

Ce que je n'ai pas dit, c'est si mes 500 et 400 mm de large étaient les cotes intérieures ou extérieures du caisson... :-)

Ce qui m'intéresse, c'est ce que je vais mettre à l'intérieur des caissons (c'est un espace de rangement). J'ai donc pris les dimensions des objets susceptibles d'y être rangés, et il me faut au moins un caisson de 500 mm de large (dimensions intérieures), les autres pouvant être de 400 mm de large, c'est moins sensible pour le reste du bazar que j'ai à y mettre ce qui nous occupe.

A ces dimensions intérieures, je dois ajouter l'épaisseur des côtés des caissons. En clair : l'épaisseur des panneaux..

Il y a quatre caissons, ça fait huit côtés. J'utiliserai du méla de 16 mm d'épaisseur, ça fait donc 128 mm d'épaisseur pour les côtés.

On refait nos calculs :

(1 x 500) + (3 x 400) + (8 x 16) = 1 828 mm

C'est bon ! Ça passe ! :-)

On connaît la largeur, quid de la hauteur ?

La troisième contrainte concernait la hauteur : le dessus du plan de travail devait être au même niveau que le dessus des plans de travail déjà installés.

Pour déterminer la hauteur des caissons, il me faut donc trois infos :

La hauteur des plans de travail existants est de 720 mm (il s'agit du dessus de ces plans de travail)

L'épaisseur du plan de travail posé sur les caissons, est de 28 mm

Les pieds ont une hauteur minimum de 100 mm (je le sais car j'ai pris soin de les acheter avant de commencer).

Mes caissons feront donc :

720 – 28 - 100 = 592 mm

592 mm de haut.

Je ferais donc des côtés de 592 mm de haut.

En fait, je vais les faire de 575 mm de haut et, comme les pieds sont ajustables en hauteur, j'agirai sur eux pour mettre les caissons au niveau.

(mettre au niveau c'est mettre au même niveau qu'autre chose. Mettre de niveau c'est mettre à l'horizontale)

A partir de là, je peux dessiner mon plan.