Prenez-vous les pieds dans le tapis, pas les doigts dans la toupie !

Le blog de daïku

25/ 5/2014

Des rainures à tire-larigot, partie 4 (fin)

in assemblage, défonceuse, mi-bois, profilés, profilés alu, rainures en série

L'équipe Kokumotsu remercie chaleureusement tout le matériel ayant participé à l'élaboration des billets « Des rainures à tire-larigot », parmi lesquels :

Une table MFT/3

C'est l'établi pensé par Festool. J'en parle ici.

 

Une équerre à combinaison

Un de mes instruments préférés.

 

Une équerre japonaise

Crédit photo : Gaignard-Millon

Elle permet de tracer sur deux chants d'une pièce, sans déplacer l'équerre.

 

Un mètre-ruban

On ne présente plus le mètre-ruban !

 

Des serre-joints Klemmsia

Ils sont en bois et acier, ils sont légers, leurs coussinets en liège évitent les marques, ils sont faits pour des serrages délicats.

On en trouve :

20/ 4/2014

Des rainures à tire-larigot, partie 3

in assemblage, défonceuse, mi-bois, profilés, rainures en série
Suite du billet Des rainures à tire-larigot, partie 2

Voici maintenant, plus ou moins étape par étape, la réalisation de ces encoches.

Le tracé

Le matériel

D'abord, l'outillage et instruments mis en œuvre pour le tracé :

Nous avons donc :

01/ 4/2014

Bonne nouvelle : Kokumotsu va enfin devenir payant !

Ce n'est pas sans une certaine émotion, mâtinée de fierté, que je prends la plume en ce beau mardi d'avril pour annoncer une nouvelle que vous attendiez tous avec impatience et qui, j'en suis persuadé, vous comblera d'aise :

30/ 3/2014

Des rainures à tire-larigot, partie 2

in assemblage, défonceuse, mi-bois, profilés, rainures en série
Suite du billet Des rainures à tire-larigot, partie 1

Le plan

La première chose à faire quand on aborde un travail en menuiserie, c'est de faire un plan. On fait toujours un plan, même si le travail paraît simple à réaliser.

Chaque ossature fait 1 550 mm de long sur 400 mm de large.

Il y a trois barres de 1 550 mm de long :

Les premiers éléments de l'ossature Oui, je sais, ça ressemble plus à un schéma qu'à un plan :-)

reliées par six traverses :

Les traverses

Les six traverses sont régulièrement espacées. Il y a plusieurs façons de calculer cet espacement. En voici deux (il y en a d'autres).

23/ 3/2014

Des rainures à tire-larigot, partie 1

in assemblage, défonceuse, mi-bois, profilés, rainures en série

Pour fabriquer une ossature genre « torsion-box », je devais réaliser des encoches de 66 mm de large et 13,5 mm de profondeur, afin de réaliser des assemblages à mi-bois.

Ces encoches, je devais en réaliser... 180.

Autant dire une quantité quasi-industrielle.

Faire un assemblage à mi-bois est plutôt simple :

  1. soit deux pièces A et B que l'on va assembler à mi-bois,
  2. Représentation de deux pièces à assembler à mi-bois

  3. on enlève de la matière sur la pièce A : en épaisseur on enlève une quantité équivalente à la moitié de l'épaisseur de la pièce. En largeur, on enlève une largeur équivalente à la largeur de la pièce B,
  4. On a réalisé une encoche sur la première pièce

  5. on fait la même chose sur la pièce B : en épaisseur on enlève une quantité équivalente à la moitié de l'épaisseur de la pièce. En largeur, on enlève une largeur équivalente à la largeur de la pièce A,
  6. On a réalisé une encoche sur la deuxième pièce

  7. on emboite les pièces A et B par ces encoches.
  8. Les deux pièces assemblées.

    Bien évidemment, on aura pris soin de badigeonner les encoches de colle, ainsi ça ne se déboitera pas.

    o O o

    Quand on n'a qu'un ou deux assemblages à mi-bois à faire, on utilisera avec bonheur : crayon ou tranchet, équerre ou fausse-équerre pour tracer et délimiter les zones à évider, puis scie, maillet et ciseau à bois pour évider.

    Quand on a 180 encoches à faire... On est content d'être nord-américain et pouvoir utiliser des lames à dadoes qui permettent de faire de larges rainures sur son banc de scie en en minimum de passages...

    Une lame à dado. Crédit photo : Amanatool.

    Une autre lame à dado. Crédit photo : MLCS.

    Mais quand on a la chance d'être européen et qu'il y a 180 encoches à faire... Il faut trouver d'autres moyens.

    Voici le matérial à ma disposition :

18/ 2/2014

Des cales d'épaisseur pour la défonceuse (entre autres)

in cales, défonceuse, mèche bois, mèche métal, perceuse, petit matos

Pour régler la profondeur de passe de sa défonceuse, on procède comme suit :

  1. la fraise étant montée, on pose la défonceuse sur une surface plane,
  2. on descend la défonceuse, jusqu'à ce que la fraise vienne en contact avec cette surface, et on la verrouille dans cette position, pour l'empêcher de remonter. Cette opération s'appelle la mise à zéro,
  3. on dispose une des butées fixes du barillet des butées sous la butée mobile de réglage de profondeur (oui, ça fait deux butées, attention à ne pas les confondre !),
  4. et on fait descendre la butée de profondeur jusqu'à la butée du barillet,
  5. on met la butée « à zéro » sur la règle de butée,
  6. puis on remonte la butée de profondeur, de sorte à laisser un espace entre les deux butées : cet espace correspondra à la profondeur de passe de la défonceuse.

La même chose en images :